Pendule ATMOS I dite « CH2 type moderne ».... - Lot 166 - Euvrard & Fabre

Lot 166
Aller au lot
Estimation :
800 - 1500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 12 800EUR
Pendule ATMOS I dite « CH2 type moderne ».... - Lot 166 - Euvrard & Fabre

Pendule ATMOS I dite « CH2 type moderne ».


Rare et précieux témoignage des premières pendules à mouvement perpétuel ATMOS développées et créées par J.L. Reutter qui déposa un brevet en 1925.


Né en 1899, Jean Léon Reutter (1899-1971) vécu dans l'obsession des sciences appliquées et sur la recherche du mouvement perpétuel. « Mes premières tentatives pour réaliser une pendule perpétuelle datent de 1913, alors que j'étais élève au Collège de Neuchâtel. Spéculant sur la dilatation de liquides ou de gaz, un nombre assez important de dispositifs variés fut construit dans les années suivantes, à titre simplement spéculatif. (...) » [JL Reutter]. Diplômé de l'Ecole Polytechnique fédérale de Zurich et de l'Ecole d'Electricité de Paris, Reutter entra au sein de la Compagnie Générale de Radiologie (CGR) en 1927. L'année suivante, il commença le développement de l'ATMOS 0, prototype des pendules ATMOS. La commercialisation de l'ATMOS fut retardé à cause du mécanisme délicat et dans les années 1931 la CGR commence à envisager la commercialisation de l'ATMOS I avec un mécanisme à mercure. Pendant 4 ans, la CGR commercialisa la pendule ATMOS et la déclina en plusieurs versions (verre art déco, Louis XVI, modernes, en acier, en marbre, .). C'est entre 100 et 200 unités qui furent produites en 40 modèles différents possédant pour la majorité les caractéristiques des pendules ATMOS (balancier, mécanisme automatique, tige de blocage .).


A partir de 1935, la manufacture LeCoultre participe à la fabrication des ATMOS et en particulier du cadran. A la fin de l'été 1935, LeCoultre acheta le stock de pendules de la CGR et transféra Reutter au sein des atelier de la manufacture. En 1936, le brevet de l'ATMOS fut acheté par LeCoultre qui inscrit dans ses statuts la production de l'ATMOS


Dès 1935, LeCoultre développa une nouvelle pendule : l'ATMOS II où le gaz remplace le mercure plus dangereux. Cette dernière fut commercialisée à partir de 1939 à cause des problèmes d'étanchéité de la capsule de gaz. Entre temps, Jaeger LeCoultre continua la production de l'ATMOS I jusqu'en 1939. Depuis cette date, Jaeger LeCoultre produit les divers modèles de l'ATMOS qui est devenu un symbole iconique de la manufacture, elle est la pendule officielle de la Confédération Suisse.



La pendule présentée ici est une ATMOS I nommée « CH2 type moderne » dans les archives de la manufacture. Ellet est produite entre 1934 et 1939 en moins d'une centaine d'exemplaires. Notre pendule possède le numéro de série 5370 et la marque 22, elle est signée « Brevets J.L.Reutter SGDG Made In France ». Mécanisme non vérifié


Haut. 27 - Larg. 22 - Prof. 13,5 cm

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue